Historique du Domaine:

En 1840 :

Gustave HAMELIN, habitant Montallerie, petit bourg de Beines, cultivait 2 ha de vigne, tout en pratiquant la polyculture.

En 1880 :

Pierre HAMELIN, habitant le village de Beines, exploitait 3 ha de vigne, plus quelques terres et bêtes.
Il travaillait ses vignes à l’aide de mulet.

En ces époques, le vin était soigné en tonneau, dont la contenance de 132 litres lui donnait le nom de feuillette. Tous ces vins étaient vendus dans leur récipient.

Ils étaient acheminés par voie fluviale à l’aide de péniches ou de radeaux.

En 1911 :

Georges HAMELIN vînt s’installer à Lignorelles.
La propriété va s’étendre à 4 ha de vigne, dont il cultivera à l’aide d’un cheval.
Le vin vendu en feuillette sera acheminé par voie de chemin de fer.

En 1936 :

Pierre HAMELIN reprend la succession de son père.
Il développe son vignoble (6 ha), et bénéficie de l’évolution technologique de la profession.

En 1948 :

le premier pressoir horizontal mécanique. En 1953, le premier tracteur enjambeur.
Il prolonge la tradition de fût, et augmente la capacité de sa cave avec des cuves métalliques émaillées.

En 1970 :

Marc HAMELIN crée sa propre exploitation, puis additionne à celle-ci la succession de son père. Il crée une nouvelle cuverie.

Aujourd’hui :

le Domaine HAMELIN remonte à plus de sept générations. Thierry et son fils Charles continuent ce métier et perpétuent la tradition des vins de Chablis.

Une passion une Filiation

filiation-passion

Le savoir faire transmis de génération en génération harmonise traditions anciennes et techniques de nos jours.
Garder le goût du terroir, offrir le maximum de générosité, de charme à nos vins sont les axes et les obligations majeures de nos vins de Chablis.
Surveiller nos vignes et choisir le moment optimal de la maturité du raisin est un souci majeur.
Une vinification thermorégulée bien maîtrisée est de rigueur.
Une mise en bouteilles, par nos soins, dans les moments optimaux où le vin s’exprime au mieux, c’est notre devise.
Etre à l’écoute de notre clientèle, c’est notre politique.